Quand monter sur sa Renault des chaînes à neige ?

Conduire sur la neige est un exercice périlleux, qui demande de l’attention et surtout un équipement adapté. Pour cela, il est important de connaitre quand et comment monter des chaines à neige correctement sur sa Renault.

Nous vous expliquons tout d’abord dans quelles conditions les conducteurs doivent monter des chaines à neige sur leur voiture, puis nous présenterons rapidement les différents modèles existants.

Ce que dit la législation concernant l’utilisation des chaines à neige

Utilisation des chaines en présence du panneau routier B26

Le Code de la route français indique que la conduite avec des chaines à neige est obligatoire sur tous les tronçons routiers où est présent un panneau B26. Ce dernier est suffisamment explicite : il est rond, à fond bleu, et représente un pneu équipé de chaines.

C’est la seule signalisation qui oblige à chausser des équipements spéciaux, elle est parfois accompagnée de la mention « pneus neige admis » qui signifie que les voitures qui roulent avec des pneus hiver ou quatre saisons peuvent circuler sans chaines.

Même si les panneaux B26 sont extrêmement rares dans la majeure partie du territoire français, ils sont encore régulièrement utilisés sur les principaux cols des Alpes et des Pyrénées. C’est la raison pour laquelle tous les conducteurs qui se rendent aux sports d’hiver doivent emporter des chaines dans leur coffre, afin de ne pas se retrouver coincés en cas de conditions météorologiques difficiles.

Montage des chaines sur n’importe quelle route enneigée

Sans affichage d’un panneau B26, les chaines à neige sont autorisées uniquement lorsque la chaussée est enneigée. Le conducteur est libre de prendre la décision d’utiliser des équipements spéciaux, mais il doit les retirer dès lors que la route est sèche. En effet, l’article R314-3 du Code de la route stipule qu’il est interdit d’introduire dans les surfaces de roulement des pneumatiques des éléments métalliques susceptibles de faire saillie.

De toute façon, utiliser des chaines à neige sur route sèche est absolument inutile : en plus de limiter votre vitesse, cela use rapidement les chaines et peut endommager votre véhicule et la chaussée.

Pour installer et retirer les chaines à neige, pensez à vous arrêter dans une zone isolée de la circulation, comme les aires dédiées au chainage présentes sur les routes de montagne.

Quelles chaines à neige pour ma Renault ?

Il existe une grande variété de chaines et de fabricants. Quels que soient votre véhicule, ses pneumatiques, votre utilisation et votre budget, vous pourrez toujours trouver une solution correspondant à vos exigences.

Gardez à l’esprit que les chaines à neige s’achètent toujours par paire et qu’elles doivent être installées sur les roues motrices (les roues avant de votre Renault).

Les chaussettes à neige textiles

Les chaussettes à neige sont les équipements spéciaux les plus faciles à monter. Elles ne provoquent presque pas de modification de la sensation de conduite, ne risquent pas d’endommager les jantes, ne créent pas de vibrations au volant et sont totalement compatibles avec les systèmes d’assistance technologiques comme l’ABS et l’ESP.

Les chaussettes à neige offrent une adhérence correcte, mais elles sont surtout recommandées pour une utilisation ponctuelle. En effet, leur textile peut absorber l’humidité et le sel et a tendance à se dégrader rapidement.

En France, les chaussettes à neige dont l’emballage indique une compatibilité avec le panneau B26 sont homologuées et suffisantes au regard du Code de la route. Toutefois, un certain nombre de pays européens ne les accepte pas : si vous prévoyez un déplacement à l’étranger, il vaut mieux vérifier à l’avance les équipements qui sont reconnus dans la règlementation routière locale.

Les chaines à neige métalliques

Les chaines à neige métalliques sont les équipements les plus classiques utilisés pour conduire sur la neige et le verglas. Elles offrent une excellente durabilité et une bonne motricité, même dans les conditions les plus mauvaises. Du point de vue de la conduite, les chaines à neige métalliques sont le dispositif qui demande le plus d’adaptation. Elles créent des vibrations dans la direction et les systèmes d’assistance comme l’ABS et l’ESP doivent être désactivés lorsque ces chaines sont chaussées.

L’avantage des chaines métalliques est qu’elles sont universellement reconnues comme un dispositif homologué pour la conduite sur neige. Dans tous les pays d’Europe, vous pouvez les utiliser sans vous poser la question de la règlementation locale.

Il existe plusieurs sortes de chaines métalliques, vous devez les choisir en fonction de votre utilisation :

  • Les conducteurs à l’aise avec le montage préfèreront les chaines à tension manuelle, plus économiques.
  • Les conducteurs qui aiment la simplicité jetteront leur dévolu sur les chaines à tension automatique, plus faciles à monter.
  • Les conducteurs de véhicules 4X4, SUV, utilitaires ou camping-cars devront se renseigner plus précisément. Certaines chaines métalliques sont spécialement conçues pour ces véhicules.

Les chaines à neige composites

Depuis quelques années, plusieurs fournisseurs commencent à développer et à commercialiser des chaines à neige en matériau composite. Ces équipements associent les avantages des chaussettes à neige (comme la compatibilité avec les systèmes ABS et ESP et le fait de ne pas abimer les jantes) avec les propriétés des chaines à neige métalliques (meilleures performances et durabilité).

Les chaines à neige composites sont moins lourdes et donc plus facilement manipulables que leurs cousines métalliques. Elles permettent une bonne motricité dans toutes les situations sans pour autant gêner la sensation de conduite et sont homologuées dans tous les pays d’Europe.

Les chaines à neige araignées

Passons maintenant à la reine des chaines à neige : la chaine type araignée. Ce système a été pensé pour équiper les voitures « non chainables », celles dont le passage de roue est trop étroit pour utiliser des équipements standards. Toutefois, il n’est pas réservé aux véhicules non chainables et parfaitement compatible avec tous les pneumatiques.

À la différence des autres équipements, les chaines à neige araignées se fixent uniquement sur la partie frontale de la roue, grâce à un ingénieux système d’écrou breveté. Cela permet de faire fi de la largeur du passage de roue et de garantir de ne pas abimer la jante à cause de coups générés par les maillons métalliques. Les chaines araignées sont la solution la plus onéreuse, mais elles offrent un montage extrêmement simple, une motricité surprenante sur toutes les surfaces glissantes et une grande durabilité.